La vie au travail

5 conseils pour lutter contre la sédentarité en télétravail

Le télétravail se résume souvent à passer sa journée devant son ordinateur ou au téléphone sans vraiment réussir à déconnecter. Pourtant, rester assis sur sa chaise pendant des heures est une très mauvaise idée, autant pour votre santé physique que mentale. Éloïse Ferly, professeure de yoga et coach en psychologie de l’alimentation, vous donne cinq conseils pour combattre la sédentarité.

1. Faire des pauses toutes les heures

À force de rester assis dans la même position, vous pouvez développer des maux de dos. Il faut donc s’imposer de bouger tout au long de la journée. Ce qui peut aider, c’est de mettre une alarme toutes les heures pour faire cinq minutes d’exercices. Cela peut être des étirements, des squats, de la marche ou tout autre activité qui permet de décompresser un peu. Il faut surtout choisir un exercice faisable pour soi », détaille-t-elle. Si vous avez prévu d’aller courir ou nager à la fin de la journée, c’est aussi très bien mais ces pauses régulières sont tout de même indispensables pour ne pas rester statique trop longtemps.

2. Sortir prendre l’air

Il faut saisir chaque occasion pour sortir de chez soi. Certaines personnes télétravaillent dans des logements bruyants, sombres, trop petits ou partagent l’espace avec des membres de leur famille. Il est donc important de ne pas rester enfermé 8 heures d’affilée sans voir la lumière du jour. « Que ça soit en été ou en hiver, il faut se forcer à sortir de chez soi. Il faut un taux de luminosité suffisant dans la journée pour avoir la bonne sécrétion de vitamine D », explique la coach. Vous pouvez par exemple passer des coups de téléphone tout en marchant, faire une petite course sur la pause du midi ou vous accorder une pause dans le parc de votre quartier.

3. Changer de position de travail

La plupart des salariés en télétravail passent leurs journées assis mais il est important de varier les positions. « L’idée c’est de trouver plusieurs positions. Par exemple, travailler debout puis assis sur une chaise ou assis sur un ballon ergonomique », observe Eloïse Ferly. N’hésitez pas à vous renseigner pour vous installer un poste de travail confortable. L’écran de votre ordinateur par exemple doit être au niveau de vos yeux.

4. Créer une routine

Le télétravailleur est tenté de se lever à la dernière minute, rester en pyjama et travailler dans son lit. Pourtant, ce sont des très mauvaises habitudes. « Il ne faut surtout pas travailler à l’endroit où l’on dort », prévient Éloïse Ferly. C’est important d’avoir un temps entre le moment où l’on se réveille et celui où l’on commence à travailler. Un employé qui se rend sur le site de son entreprise va marcher, prendre les transports en commun ou la voiture. Il faut donc tenter de recréer une sorte de routine. La personne va passer la journée chez elle. Il faut donc se préparer à cela en faisant quelques exercices de respirations, des étirements et surtout, prendre un peu de temps pour soi avant de se lancer dans la première réunion du matin », recommande-t-elle.

5. Bien s’hydrater

L’alimentation et l’hydratation vont de pair avec l’activité physique au cours de la journée. Il faut au moins boire 1,5 litre d’eau par jour. En télétravail, on peut souvent être pris dans une tâche et oublier de s’hydrater. « Chaque fois que votre alarme sonne pour vous rappeler de bouger, pensez à prendre un verre d’eau », conseille-t-elle.

M-FR-00010609-1.0 – Établi en janvier 2024

Isabelle Paupe

Articles récents

Au « Centre » d’un nouveau départ

Combiner rééducation fonctionnelle, soutien psychologique et accompagnement vers une réinsertion optimisée : c'est l'ambition que les…

6 jours ago

Connaissez vous le syndrome de Turner ?

Cette pathologie ne concerne que les filles. Il s’agit d’une maladie génétique rare caractérisée par…

2 semaines ago

Gynécologue, il souligne les spécificités de l’activité physique pour les femmes

Gynécologue à Nîmes, le Pr Marès rappelle que tous les sports sont accessibles aux femmes.…

3 semaines ago

En raison de sa maladie, Ivan ne dort que 3 h par nuit

À l’âge de 12 ans, Ivan découvre qu’il souffre d’un cancer de la glande pinéale.…

4 semaines ago

L’ostéoporose est-elle une fatalité ?

L'ostéoporose est une pathologie dont on parle assez peu. Elle est 2 à 3 fois plus fréquente…

1 mois ago

Les 5 types de mal de dos les plus fréquents

Le mal de dos est souvent considéré comme le mal du siècle. D’ailleurs, selon un…

1 mois ago