“Nous apportons la même attention aux collaborateurs qu’aux patients” Jacques Tournier

“Nous apportons la même attention aux collaborateurs qu’aux patients” Jacques Tournier

Directeur des Ressources Humaines, Jacques Tournier répond à nos questions sur le sujet cancer et vie professionnelle et nous expose les mesures prises chez Roche France.

Dans le cadre de vos fonctions de DRH avez-vous eu le sentiment qu’il est difficile pour les candidats ayant été touchés par le cancer de parler de leur maladie? Ou au contraire est ce que certains en parlent librement ?

Les candidats n’abordent que très rarement ce type de questions, en revanche, un certain nombre de collaborateurs travaillent chez nous parce qu’ils sont concernés de près ou de loin par la maladie. Même si certains ne le disent pas toujours.

Incitez-vous vos collaborateurs à parler de leur cancer s’ils découvrent qu’ils sont touchés par cette maladie? Si oui, à qui ?

Nous avons signé la convention « Cancer@Work* » parce qu’en tant que partenaire de santé engagé au service de la qualité de vie et de soins des patients, il y a la même attention à apporter à nos collaborateurs atteints par la maladie.

Ce partenariat a libéré la parole au sein de l’entreprise. A l’occasion d’Octobre Rose, par exemple, l’une de nos collaboratrices a témoigné de son expérience face au cancer. C’était un moment exceptionnel et touchant, qui montre que les tabous commencent à tomber. Nos managers font d’ores et déjà preuve de beaucoup de bienveillance à l’égard des collaborateurs touchés… Début 2016, nous avons édité un guide pratique téléchargeable via notre intranet qui s’intitule « Cancer et travail ». Il regroupe des conseils et informations utiles pour faciliter le maintien et le retour à l’emploi.

Au travers de notre programme Cancer@work, nous allons bien au-delà d’une simple écoute : nous formons nos équipes RH à accompagner les collaborateurs face à l’épreuve de la maladie et à conseiller leurs managers pour faciliter leur retour en activité.

Comment ? Prévoyez-vous par exemple des aménagements lors du retour en entreprise du collaborateur concerné par la maladie ?

Absolument. Je peux vous donner l’exemple d’une collaboratrice qui était amenée à faire beaucoup de déplacements. Après sa maladie, lorsqu’elle a repris le travail, nous avons fait en sorte que ses missions soient davantage concentrées autour de son domicile. Autre exemple : nous avons accompagné des collaborateurs qui exerçaient avant leur maladie leurs fonctions sur le terrain ; certaines de ces personnes ne souhaitaient pas reprendre directement le même type d’activité, nous avons donc identifié des missions de longue durée au siège leur permettant de continuer à contribuer à l’entreprise de façon efficiente et utile.

Nous allons dans le futur nous orienter vers une charte de bonnes pratiques, consistant par exemple à nous engager à tout mettre en œuvre pour maintenir en activité les personnes concernées par des maladies graves.

Nous nous efforcerons aussi, comme nous le faisons aujourd’hui, de maintenir leurs conditions globales d’emploi afin de préserver leurs revenus.

Avez-vous un dispositif pour les collaborateurs aidants ?

Oui, nous avons mis en place un système de dons de RTT et de congés. Le principe est simple : certains collaborateurs peuvent donner leurs jours à des aidants ayant un proche atteint de maladie. Nous ferons dans ce cas des appels à donation anonymes et les aidants pourront recevoir jusqu’à 21 jours. Cette démarche solidaire a été très appréciée par nos équipes, sachant que chaque salarié peut donner jusqu’à 4 jours.

Avez-vous le même type de politique sociale pour toutes les maladies chroniques ?

Si nous évoluons vers cette charte, j’aimerais en effet qu’elle aille au-delà du cancer. Nous sommes déterminés à tout mettre en œuvre pour favoriser le maintien dans l’emploi des personnes malades.

 

* Cancer@Work, créé en 2012 à l’initiative d’Anne-Sophie Tuszynski, est un incubateur de projets qui vise à améliorer l’intégration, le maintien dans l’emploi et l’amélioration de la qualité de vie au travail des personnes touchées par le cancer mais aussi les maladies chroniques invalidantes et les accidents de la vie, par le développement de « Best practices ». Cancer@Work est une association d’entreprises (et non de patients) dont les dirigeants et les managers s’engagent à intégrer dans leur réflexion stratégique le thème du cancer (et plus largement des maladies chroniques invalidantes ainsi que les accidents de la vie) et de le décliner au niveau opérationnel.

 

Vos commentaires

Facebook live : Notre expert répond à vos questions

C'était le 20 novembre à 21h, sur la page Facebook de Voix des patients pour apprendre tout ce que vous aviez toujours voulu savoir sur les droits des patients sans jamais oser le demander !

Revoir le live