Cancer du poumon ALK+ : les spécificités du « cancer du non-fumeur »

S’il est de notoriété publique que le tabac est la première cause de survenue du cancer du poumon, il peut également être diagnostiqué chez des personnes non fumeuses. C’est l’une des particularités du cancer du poumon ALK+. Les symptômes passant souvent inaperçus, le cancer n'est pas diagnostiqué ou l'est très tardivement. Or, plus le cancer est diagnostiqué tôt, plus vite il est traité et meilleures sont les chances de guérison.

Le diagnostic du cancer du poumon ALK+ se fait en 3 temps. On cherche d’abord à mettre en évidence la présence d’une tumeur. Ensuite, on démontre qu’elle est composée de cellules malades : les cellules cancéreuses. Et, enfin, on décrypte le « code barre » génétique de ces cellules. Cette dernière information (ici, ALK+) est essentielle car elle permet d’envisager des traitements innovants issus de la médecine personnalisée, appelés thérapies ciblées, qui peuvent améliorer le pronostic du patient.

Un cancer du poumon qui touche une majorité de non fumeurs

Savez-vous qu’une personne diagnostiquée sur quatre n’a jamais fumé ?

Découvrez en quoi le cancer du poumon ALK+ est bien différent du cancer du poumon causé par le tabac en regardant cette vidéo pédagogique.

Parcours du patient ALK muté : Symptômes et diagnostic

Suivez, pas à pas le parcours du non-fumeur, des symptômes du cancer du poumon à la thérapie ciblée, en passant par l’identification de mutations génétiques dans les cellules cancéreuses.

La bande dessinée « Le parcours du non-fumeur : des symptômes du cancer bronchique à la thérapie ciblée » retrace le parcours d’un patient ayant un cancer du poumon ALK+ : à partir des premiers symptômes jusqu’à la prescription d’une thérapie orale, en passant par la biopsie révélatrice de la mutation génétique.

Témoignages de patients : des symptômes à l’annonce de la maladie

#HautLePoumon, une web série originale pour briser les tabous sur le cancer du poumon, retrouvez les témoignages de patients de l’association Mon réseau cancer du poumon, qui expliquent leurs histoires et ressentis face à cette maladie.

Le Petit Lexique du cancer du poumon ALK+

Cancer Bronchique (CB)

Le cancer bronchique, ou cancer du poumon, se développe à partir de cellules situées dans les bronches et qui se sont multipliées de manière anormale pour former une masse, appelée tumeur maligne.

Réarrangement gène ALK (ALK+)

Le gène ALK est un gène normalement sain présent dans nos cellules. Dans le cas de cancer du poumon, ce gène peut être anormal. L’altération la plus fréquente est un réarrangement. Cela signifie qu’une partie du chromosome change de place et met ainsi côte à côte 2 gènes qui ne devraient pas être à côté. Ce changement provoque une protéine anormale qui est responsable de la cancérisation de la cellule.

Cancer du poumon ALK+

Vous souhaitez en savoir plus sur votre maladie et votre thérapie orale ? Adopter une bonne hygiène de vie ? Améliorer votre bien-être ?
Pouvoir compter sur vos proches ? Savoir réaliser vos démarches quotidiennes ? Positive ALKitude est là pour vous aider avec un concentré d’information pour faire face au quotidien.

Accéder à Positive Alkitude


Autres articles susceptibles de vous intéresser…

M-FR-00003497-1.0 – Établi en mars 2021