Parkinson, envisager la maladie au mieux

Dossiers spéciaux
Parkinson, envisager la maladie au mieux

L’annonce du diagnostic de la maladie de Parkinson est le plus souvent ressentie comme un ébranlement. En quoi consiste cette maladie ?Comment envisager l’avenir le plus sereinement possible ? Autant de questions auxquelles ce dossier a vocation à répondre.

En France, plus de 150 000 personnes sont atteintes  par la maladie de Parkinson.  La plupart du temps, elle touche des personnes de  plus de 55 ans. Cependant elle atteint aussi parfois des personnes plus jeunes.

En l’état actuel de la recherche, les causes précises ne sont pas connues, et elle semble n’être héréditaire que dans peu de cas. Les manifestations de la maladie sont variables, puisque chaque personne atteinte aura son ou ses symptômes prédominants. Actuellement, la maladie ne peut être malheureusement guérie, mais il existe tout un éventail de traitements permettant d’en atténuer les symptômes. En parallèle de ces solutions médicamenteuses, se développent des thérapies douces, comme le tango, qui, à en croire des chercheurs canadiens, présenterait des bénéfices pour aider les patients à aller mieux.

L’association France Parkinson accompagne les patients et leurs familles. Extrêmement dynamique, elle publie des enquêtes, tente de faire avancer la recherche et soutient les personnes qui souffrent de la maladie, comme l’explique, en exclusivité pour Voix des Patients, Didier Robillard, président de cette structure. Membre de cette association, Monique nous raconte comment le fait d’aider les autres contribue à son propre bien être.

Dans la série des témoignages, retrouvez également dans notre dossier une vidéo très touchante d’Eve, la sœur du célèbre moine bouddhiste Mathieu Ricard, qui explique que la maladie représente une ouverture spirituelle. Anne Arthus-Bertrand, de son côté, la femme du légendaire photographe, témoigne de l’importance d’être soutenue, sans être pour autant enfermée dans un statut de malade.

En effet, le fait d’accompagner au mieux un Parkinsonien n’a rien d’évident. Retrouvez à ce sujet quelques conseils pour que le couple puisse envisager le quotidien le plus sereinement possible. Cet accompagnement est d’autant plus nécessaire pour éviter la rupture du soin, qui comme le révèle les chiffres, sont extrêmement fréquentes.

 

Copyright – Zerbor – fotolia

Vos commentaires